En préambule, cette sélection triée sur le volet, s’adresse à ceux qui veulent débuter et recherchent des valeurs sûres.
Pas question ici d’aborder toutes les mécaniques … ceci ne ferait que vous perdre. Non ici l’objet est de découvrir en douceur le monde foisonnant des jeux de société avec une sélection choisie pour des joueurs même occasionnels. Mais pourquoi des jeux de plateaux ? Parce qu’avec une boîte joliment remplie de matériel attractif et coloré, leur plateau qui vous fait voyager dès la mise en place du jeu, ils sont la porte d’entrée idéale dans le jeu et un vrai régal pour les yeux. Je ne vous présente ici que des jeux de plateaux aux règles simples, aux mécaniques éprouvées et approuvées par de très nombreux joueurs (souvent des millions désormais).
Ils viendront compléter à merveille votre pile de jeux à partager le temps d’une après-midi ou soirée, y compris avec des joueurs occasionnels. Qui sait, ce petit coin d’étagère pourrait bien d’ailleurs devenir le début d’une véritable ludothèque ! Et les jeux abstraits ? les jeux de cartes ? Promis on en reparle très bientôt.

Découvertes et explorations :

Catan : colonisez le plateau !

Longtemps nommé les Colons de Catane, ce jeu édité en 1995 et au succès non démenti vous embarque à la découverte de l’île de Catane. A la tête de votre colonie, vous récoltez et combinez des ressources pour construire et améliorer vos routes, colonies ou même des villes. Le jeu vous plonge dans des choix concrets : où se développer pour récupérer bois, blé ou autre argile... quelle route faut-il construire en priorité avant votre voisin ? Il vous permet même de marchander ou de déplacer un brigand qui pourrait bien ruiner les ressources d’un joueur. Il réserve enfin quelques surprises stratégiques avec des cartes de développement qui peuvent faire la différence en fin de partie. En toute franchise on peut parfois regretter son caractère un peu hasardeux (on tire aux dés les récoltes chaque tour) mais cela fait aussi des souvenirs mémorables. Tout le sel du jeu réside dans le plaisir des interactions entre joueurs, que ce soit lors de vos marchandages ou des plans stratégiques que vous échafauderez pour l’emporter.

Catan
En stock
Jeux de construction, développement

Catan

Kosmos
CATAN
39,90 €
Serez vous assez habile pour profiter des ressources qui vous entourent pour développer vos routes et vos cités. Dans cette nouvelle édition, vous trouverez des pions plastiques et de nouveaux dessins de tuiles.

Carcassonne : de chemins en cités

Si on construisait un paysage médiéval tous ensemble, façon puzzle avec des tuiles carrées piochées au hasard ? Et si sur ce paysage on pouvait à chaque tuile ajoutée décider de marquer sa propriété ou pas en déposant un partisan : un de ces chouettes bonhommes en bois découpé dénommé « meeple » ? On marquerait des points à chaque élément du paysage terminé, en combinant les bonnes tuiles pour y parvenir (ou d’embêtant les autres joueurs pour les en empêcher) ? Voilà à quoi ressemble Carcassonne : une simplicité de jeu qui le rend immédiatement abordable, la nécessité de composer avec le réel et de modifier ses plans selon les tuiles piochées. Un jeu simple mais avec de vraies subtilités dans les comptages de points qui permettent de tirer son épingle du jeu, notamment en fin de partie. D’ailleurs vous aussi, bientôt vous vous poserez vous la question cruciale : est-il temps de placer un paysan ? Je ne peux que vous prévenir : ce jeu est addictif, vous aurez envie d’ajouter des extensions pour agrandir le paysage et découvrir de nouvelles variantes !

Carcassonne
Disponible sur commande
Jeux de construction, développement

Carcassonne

Hans im Glück
CARCASSONNE
34,99 €
Dans ce jeu de placement simple et stratégique, vous allez devoir contrôler la majorité des territoires qui entourent la belle ville de Carcassonne. Pour l’emporter, soyez fins stratèges !

Kingdomino : mon royaume pour une tuile

Vous aurez remarqué le subtil jeu de mot que contient ce titre en anglais : vous allez chercher à construire votre Kingdom (royaume quoi) à l’aide de tuiles connectées façon dominos. Un jeu au titre anglais mais créé par un auteur bien français Bruno Cathala, en 2016. Ici pas de chiffres mais de jolis paysages en vue aérienne avec tout plein de petits détails croustillants (un nessie dans l’eau, des moutons facétieux…). Ce jeu aux règles toutes simples : chacun constitue au mieux son royaume en connectant des territoires identiques. Toute la subtilité réside dans le choix de ces tuiles. Elles sont numérotées et plus leur valeur est élevée plus leur attrait est important. On va donc les classer chaque fois dans l’ordre croissant mais le choix d’une tuile conditionne votre tour de jeu suivant. En clair : vous souhaitez la superbe tuile avec une mine à 2 couronnes en dernière position ? Pas de soucis, mais vous serez le dernier à choisir au prochain tour…En fin de partie, quand chacun aura complété son royaume on décomptera les points. Le principe est simple : on va multiplier le nombre de « cases » connectées d’un même type de terrain par le nombre de couronnes visibles dessus. Simple mais avec sa dose de choix et de subtilité et le tout en un temps très raisonnable (moins d’une demi-heure) qui vous permet de le jouer très facilement.

Les Aventuriers du Rail : tracez vos voies

Ce jeu créé en 2004 par Alan R. Moon est (attention jeu de mot) une véritable locomotive du jeu de société moderne. Imaginez des investisseurs fortunés qui font le pari un peu fou de couvrir le pays de voies ferrées. Chaque joueur incarne l’un de ces bâtisseurs et va collecter des cartes de wagons de différentes couleurs ou de locomotives (les jokers du jeu) puis les dépenser pour marquer son empreinte sur le plateau. On va en effet peu à peu déposer nos wagons sur les voies construites, permettant de comptabiliser les points : plus une voie est longue, plus elle rapporte. Mais ce n’est pas tout. Chaque joueur a des objectifs à compléter sous la forme de villes à relier parfois toutes proches et parfois … à l’autre bout du continent. Ces objectifs sont gardés secrets, on peut en re-piocher ou encore tenter de deviner ceux de l’adversaire pour contrarier ses projets. C’est ici que réside tout le sel du jeu car il permet une prise de risque (les objectifs non achevés font perdre des points) et donne de l’intérêt à la partie sans compliquer les règles. Le jeu original est la version au plateau USA du jeu, d’autres versions ou extensions sont ensuite venues enrichir la collection. Je ne peux que vous conseiller la version Europe, jeu complet qui introduit quelques variantes (tunnels, gares, ferrys) et permet au passage de réviser ou se familiariser avec la géographie de notre continent.

Vous préférez un peu d'action ?

King of Tokyo : monstres, mandales et mutations

Ce jeu sort un peu du lot avec son univers décalé et un plateau plus minimaliste. Pourquoi est-il un indispensable ? Car il permet une expérience de jeu différente avec une vraie prise de risque et des interactions fortes entre joueurs. Ici on joue pour le plaisir de donner des baffes ! Dans King of Tokyo vous contrôlez en effet un monstre géant, façon godzilla, et affrontez vos congénères. Chaque tour vous allez gérer vos résultats aux dés (après trois lancers qui vous permettent de tenter une combinaison). L’objectif étant de transformer ces résultats en : points de victoire, points de vie ou points d’énergie vous permettant de faire muter votre monstre pour le rendre plus puissant ! Quand on connaît l’auteur du jeu Richard Garfield - célèbre créateur de Magic l’Assemblée - on comprend qu’il y a là matière à bien des combinaisons et surprises. 

La dernière action et pas la moindre est donc de taper sur le monstre du joueur qui occupe le centre de Tokyo. Le joueur qui le contrôle est le King, pour le meilleur ou pour le pire. C’est le seul à se faire attaquer par les autres joueurs sans pouvoir soigner son monstre, mais aussi celui qui gagne des points de victoire à chaque tour. A lui donc de choisir soigneusement s’il reste au milieu, ce qui pourrait coûter la peau de son monstre (il repartira alors à zéro) ou s’il laisse la place à un autre monstre … La partie s’arrête lorsqu’un joueur réussit à cumuler 20 points de victoire. 

Smallworld : conquêtes en terre fantastique

La devise de ce jeu illustre son propos à merveille : le monde est trop petit ! Qu’à cela ne tienne, à la tête de votre peuple vous allez conquérir un territoire à votre mesure. Ce jeu de Philippe Keyaerts vous plonge dans un univers médiéval fantastique dans lequel vous pouvez diriger des armées de mages, d’amazones ou encore de trolls … Si vous avez de tendres souvenirs de vos parties de Risk, c’est le jeu idéal pour vous ! Ses points forts sont aussi nombreux que les peuples qui l’habitent : Peu d’aléa, car vous ne lancerez le dé qu’en cas d’égalité des forces en présence. Des subtilités tactiques avec les capacités des peuples joués plus le pouvoir spécial qui leur est accolé le temps d’une partie et vont typer votre jeu. Mais ce n’est pas tout : le plateau modulable garantit que vos parties ne seront pas monotones et les régions peuvent être fortifiées pour rendre vos armées plus dures à déloger. Décliner pour mieux régner !
C’est la grande originalité du jeu : loin de vous accrocher à votre peuple, vous allez au contraire pouvoir en changer durant la partie quand la conquête de vos armées s’essouffle. De quoi vous conduire à observer les nouveaux peuples disponibles durant la partie. Le faire au bon moment est crucial pour économiser ou ravir la combinaison idéale sous le nez de votre adversaire, car ils se paient en points de victoire. Des points de victoire qui sont décomptés de manière toute simple : à chaque tour selon les territoires que vous contrôlez et les éventuels pouvoirs de votre peuple.

Small World
En stock
Jeux d'affrontement, conquêtes

Small World

Days of Wonder
SMALLWORLD
55,00 €
Small World est un jeu dans lequel chacun lutte pour établir sa civilisation dans un monde fantastique... cependant, ce monde est tout petit, et il n'y a pas assez de place pour tous !
Produit ajouté à la liste de souhaits